La leucine, un acide aminé essentiel, est l’un des acides aminés à chaîne latérale ramifiée (BCAA) et est reconnue pour ses effets sur le développement musculaire. Cela a son importance, non seulement en ce qui concerne l’entraînement physique mais également en matière de vieillissement. La leucine est bien plus qu’un composant essentiel des protéines. Elle permet de lutter efficacement contre l’atrophie musculaire liée à l’âge, d’après une revue systématique de plusieurs études publiées dans le “British Journal of Nutrition”.

Un total de neuf études ont été sélectionnées par des scientifiques pour être analysées. Ces dernières, réalisées suivant les standards les plus élevés (en double aveugle, randomisées), ont été publiées dans des bases de données bibliographiques renommées telles que Medline ou Cochrane.

Ces études ont observé les effets à court terme (quelques heures) ainsi que sur le long terme (10 jours à 3 mois) de la leucine sur la synthèse des protéines.

Voici les résultats proclamés par les scientifiques :

“Les résultats ont démontré que la vitesse de synthèse fractionnaire des protéines musculaires, après intervention, augmentait de manière significative dans le groupe leucine comparativement au groupe contrôle. Ces découvertes suggèrent que la prise de leucine se révèle utile pour traiter le déclin de la masse musculaire lié à l’âge chez les seniors, car elle augmente la vitesse de synthèse fractionnaire des protéines musculaires.”

Étude : Zhe-rong Xu, et al., “The effectiveness of leucine on muscle protein synthesis, lean body mass and leg lean mass accretion in older people: a systematic review and meta-analysis”, publiée dans le British Journal of Nutrition / Volume 113 / Issue 01 / Janvier 2015, pp 25-34

Share and help your friends!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Tumblr
Tumblr