L-carnitine

/L-carnitine
L-carnitine2016-12-15T16:27:45+00:00

La L-carnitine joue un rôle important dans le transport des acides gras à l’intérieur des cellules, où ils seront transformés en énergie. Elle est donc essentielle pour tous les processus relatifs à la fourniture d’énergie et à la combustion des graisses. Les individus en bonne santé ont besoin d’environ 300 mg de L-carnitine par jour. Certaines circonstances particulières, comme l’activité sportive, la grossesse ou la maladie ou encore le vieillissement peuvent entraîner une forte augmentation de ces besoins.

Le corps est capable de synthétiser de petites quantités de carnitine en utilisant des nutriments tels que la niacine, la vitamine B6, le fer et de vitamine C. Cependant, la majorité (environ 90%) doit venir de l’alimentation.

Le nom “carnitine” nous donne un indice sur son origine. On la trouve presque exclusivement dans la viande (Latin : carnis). Les plantes n’en contiennent que très peu. C’est la raison pour laquelle le sang des végétariens n’en contient généralement que de faibles quantités.

Au cours des années 1990, la carnitine était le grand espoir de l’industrie des régimes alimentaires : la L-carnitine serait-elle un super brûle-graisse ?

Quelles sont les fonctions de la L-carnitine dans le corps ?

      • Transporter les acides gras (énergie) à l’intérieur des cellules ;
      • Réduire le temps de récupération des sportifs ;
      • Détoxifier les cellules et renforcer le système immunitaire ;
      • Améliorer le métabolisme du glucose, d’où sa recommandation pour les diabétiques ;
      • Réguler le métabolisme des lipides. Elle semble avoir un impact positif sur le taux de cholestérol ;
      • Aider au développement du foetus durant la grossesse et du nouveau-né pendant l’allaitement ;
      • Fournir une source d’énergie aux spermatozoïdes et ainsi améliorer la fertilité masculine.
La L-carnitine n’est présente en grandes quantités que dans la viande. Pour pouvoir synthétiser sa propre carnitine, le corps a besoin de lysine, de fer et de vitamine C. Les aliments contenant le plus de L-carnitine sont les suivants :

  • Crabe (9.000 mg/kg)
  • Mouton (2.100 mg/kg)
  • Chèvre (1.700 mg/kg)
  • Agneau (780 mg/kg)
  • Boeuf (700 mg/kg)
  • Porc (300 mg/kg)

La volaille n’en contient que 80 mg/kg et un litre de lait environ 25 mg. Les aliments d’origine végétale présentent des taux nettement inférieurs à 30 mg/kg : riz 18 mg/kg, avocat 13 mg/kg, pain 8 mg/kg, pomme de terre 0,3 mg/kg.

Les causes de carence ou de besoins accrus en carnitine sont les suivantes :

  • Grossesse, allaitement
  • Régime végétarien
  • Carences en fer ou vitamine C
  • Activité sportive intense
  • Âge
  • Infections, en particulier le VIH
  • Hypothyroïdisme (insuffisance de la thyroïde)
  • Troubles des fonctions hépatique et rénale

Les végétariens sont souvent sujets à des carences en fer, ce qui impacte ensuite négativement la production de carnitine.

Le corps a besoin de 100 à 300 mg de carnitine par jour. Les nutritionnistes conseillent d’en prendre quotidiennement de 500 à 5.000 mg.
Même a des doses aussi élevées que 5.000 mg par jour, aucun effet secondaire n’est attendu. Dans de très rares cas, on peut constater des troubles digestifs mineurs.

Fonctions et bénéfices de la L-carnitine

Un meilleur métabolisme des lipides grâce à la L-carnitine ?

Endurance et carnitineÀ l’intérieur du corps humain, la combustion des graisses est un processus reposant sur de nombreux facteurs. Pour savoir si une supplémentation en L-carnitine, qui agit comme moyen de transport des acides gras à l’intérieur des cellules, peut faciliter la combustion des graisses ou pas, il faut démontrer si la quantité disponible de ce nutriment est un facteur limitant ou pas.

Au cours d’une étude conduite en 1998, des sujets obèses ont vu la combustion de leur graisse améliorée grâce à la prise de carnitine.

1 Selon des études plus récentes, la quantité d’enzymes responsables de la dégradation des lipides ou la perméabilité de la membrane des cellules sont souvent des facteurs limitants.

La prise de L-carnitine ne permet d’augmenter la combustion des graisses que lorsqu’une quantité limitée de ce nutriment est présente dans le corps. Chez les personnes peu actives, elle ne permettra sans doute pas d’amplifier le phénomène de combustion des graisses. Cependant, chez les sujets pratiquant une activité physique, elle améliorera le métabolisme des graisses. 2

Réduire les temps de récupération après une activité physique grâce à la L-carnitine

La carnitine améliore la récupérationEn tant que molécule réceptrice, la L-carnitine est nécessaire pour acheminer les acides gras activés dans le cytoplasme, à travers la membrane mitochondriale. Ces derniers seront transformés en énergie, à l’intérieur de la mitochondrie. On suppose que la carnitine transporte aussi l’acide lactique et protège ainsi les centrales énergétiques des cellules (les mitochondries) de l’acidose.

Plusieurs études ont démontré que prendre de la L-carnitine réduisait les temps de récupération après des exercices d’endurance.

De même, on a observé qu’après un entraînement de musculation intense comme l’haltérophilie, les douleurs musculaires pouvaient être réduite par la prise de L-carnitine.

De la L-carnitine pour des spermatozoïdes sains

Spermatozoïdes et carnitineLa carnitine améliore la mobilité des spermatozoïdes, qui ont besoin de beaucoup d’énergie. Celle-ci leur est fournie par les acides gras à longue chaîne, qui doivent être transportés à l’intérieur des cellules, avec l’aide de la carnitine, pour y être transformés en énergie. Il semblerait que de faibles quantités de carnitine disponible entraînent une réduction de la capacité des spermatozoïdes à générer de l’énergie.

Plusieurs études, au cours desquelles les participants ont pris de la L-carnitine sur des périodes allant de trois à six mois, ont prouvé que, grâce à cette dernière, il était possible d’augmenter le nombre de spermatozoïdes sains et mobiles chez les hommes atteint d’oligozoospermie (présence de spermatozoïdes en quantité anormalement faible) ou d’asthénozoospermie (faible mobilité des spermatozoïdes présents dans l’éjaculat). 3 4  5

En savoir plus

Comment puis-je optimiser mes chances de grossesse ?

Outre la L-carnitine, d'autres acides aminés, vitamines et antioxydants peuvent avoir un impact positif important sur vos chances de tomber enceinte.
En savoir plus

Grossesse et allaitement

Carnitine et grossesseLes femmes enceintes ou allaitantes ont des besoins plus importants en L-carnitine. Voici pourquoi elles présentent souvent des taux sanguins très inférieurs à ceux des femmes qui n’attendent pas d’enfants ou n’allaitent pas.

Le cordon ombilical et le lait maternel contiennent de fortes concentrations de L-carnitine. Ceci montre l’importance de cette dernière dans le développement des très jeunes enfants. La prise de compléments alimentaires au cours de la grossesse peut optimiser la prise de poids et le développement du nouveau-né.

La vitamine C et le fer sont essentiels pour la synthèse de la carnitine. Il est donc possible d’augmenter la quantité disponible de cette dernière en prenant des compléments de vitamine C et de fer.

De la carnitine pour réduire son taux de cholestérol

La carnitine a prouvé ses effets positifs sur le métabolisme des triglycérides. Au cours d’une étude, les participants ont reçu 900 mg de L-carnitine par jour, pendant 8 semaines. Les résultats ont montré une baisse significative de leur taux de cholestérol. 6 Une autre étude, pour laquelle des patients présentant des troubles du métabolisme des lipides ont reçu 3.000 mg de L-carnitine par jour, pendant six semaines, a également vu une amélioration des taux de cholestérol. 7 Les taux de triglycérides sanguins étaient réduits et le ratio de cholestérol HDL par rapport au cholestérol total était meilleur. Une étude conduite en 1982 avait enregistré des taux de cholestérol LDL inférieurs chez les participants ayant reçu une supplémentation en L-carnitine. Les taux de cholestérol HDL (le bon cholestérol) restaient, eux, inchangés. 8

En savoir plus

Comment réduire son cholestérol ?

En tant que nutriment, la carnitine, tout comme certaines vitamines et certains minéraux, est particulièrement importante pour réduire le mauvais cholestérol.
En savoir plus

Réduire son taux de sucre dans le sang

Dans une étude conduite sur des patients atteint de diabète de type 2, la prise de L-carnitine a significativement amélioré le métabolisme du sucre. La résistance à l’insuline a diminué et le sucre présent dans le sang était mieux utilisé. 9 La L-carnitine a même permis de réduire les taux typiquement élevés de lipides (triglycérides et corps cétoniques) souvent associés au diabète.

Bibliographie :

  1. Lutz, R., Fischer, R., “Carnitin zur Unterstützung der Gewichtsabnahme bei Adipositas” (La carnitine comme aide à la perte de poids en cas d’obésité); ZÄN Ärztezeitschrift für Naturheilverfahren (Magazine for Natural Healing Processes), 39 (1), pp. 12-15, 1998
  2. Arndt, K., Albers, T.; “Handbuch Protein und Aminosäuren” (Manuel des protéines et des acides aminés); 2. Aufl. (Edition) (2004), S. 263 ff.
  3. Costa M, Canale D, Filicori M, et al. Lcarnitine in idiopathic astheno-zoospermia: a multicenter study. Italian Study Group on Carnitine and Male Infertility. Andrologia 1994;26:155-159.
  4. Lenzi, Lombardo, Sgro, et al.: Use of carnitine therapy in selected cases of male factor infertility: a double-blind crossover trial. Fertil Steril 2003. 79:292-300
  5. Balercia, Regoli, Armeni, Koverech, Mantero, Boscaro: Placebo-controlled double-blind randomized trial on the use of L-carnitine, L-acetylcarnitine, or combined L-carnitine and L-acetylcarnitine in men with idiopathic asthenozoospermia. Fertility and Sterility 2005. Vol. 84, issue 3:662-71
  6. Maebashi M et al.; “Lipid lowering effect of carnitine in patients with type IV hyperliproteinemia”; Lancet (1978) 2: 805-807
  7. Pola, P. et al.; “Carnitine in the therapy of dyslipidemic patients”; Curr Ther Res (1980) 27: 763-764
  8. Hopkins, J.; “Effect of carnitine on serum HDL-cholesterol: report of two cases”; Medical Journal (1982)Vol. 150, issue 2, pages. 51-54)
  9. Giancaterini, . et al, “Acetyl-l-Carnitine infusion increases glucose disposal in type 2 diabetic patients”, Metabolism, 49(6), pp. 704-708, 2000
Share and help your friends!Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Tumblr
Tumblr